Un nouvel incontournable pour les fans de combats à plusieurs

Splatoon 3 est sorti le 9 septembre et Pèse sur Start a eu l’occasion d’explorer le nouvel opus de la franchise de fond en comble. Après 7 jours de test rigoureux, voici ce qu’on pense de ce jeu disponible sur la Nintendo Switch.

Christine Lemus

2022-09-22T07:00:00.0000000Z

2022-09-22T07:00:00.0000000Z

Quebecor Media

https://24heures.pressreader.com/article/281814287727382

Porte Monnaie

Ceux qui aiment les jeux de combat multijoueur ne pourront ignorer le plaisir de jouer à Splatoon 3. Les parties rapides contre les joueurs sont toujours aussi amusantes et fluides. La rotation des cartes qui changent toutes les deux heures permet de rendre le jeu moins répétitif, encore mieux depuis l’ajout des nouvelles cartes : Scorch Gorge, Eeltail Alley, Hagglefish Market, Undertow Spillyway et Mincemeat Metalwork. Le troisième jeu Splatoon approche davantage l’aspect de personnalisation. Bien sûr, il y a des vêtements et des armes pour notre personnage, mais aussi, on peut désormais afficher son nom dans le jeu avec des bannières qu’on débloque en jouant, et même avoir un titre personnalisable. LE MODE SOLO Ça vaut la peine qu’on en parle : bien que Splatoon 3 soit principalement un jeu multijoueur, j’ai passé au moins 50 % de mon temps dans mode Histoire. L’aventure solo améliore l’expérience du joueur en ajoutant une toute nouvelle zone remplie de défis et d’objets cachés. On pourrait presque dire que ce mode est un jeu en soi, qui combine des éléments du jeu de tir, casse-tête et RPG. Le mode solo offre un excellent équilibre entre les missions, les niveaux qui veulent visiblement nous apprendre à mieux manier les nouvelles armes et les combats de boss vraiment amusants. Des heures de plaisir assurées ! TABLE TURF BATTLE Avec le mode solo, Table Turf Battle est l’autre mode qui risque de « manger » votre temps de jeu. On a beau vouloir s’arrêter, on se dit toujours qu’une dernière partie ne fera pas de mal. En plus, des paquets de cartes aléatoires nous sont décernés quand on y joue et quand on explore le mode solo. Ces paquets de type « booster » permettent ensuite de modifier le deck en main et d’en bâtir de meilleurs. Essayer Table Turf Battle, c’est l’adopter ! ON ACHÈTE OU ON ATTEND ? Bien que le jeu soit amusant, il n’est tout de même pas parfait. Au moment de notre test, Splatoon 3 éprouvait des problèmes de connexion et ceux-ci causaient l’arrêt des matchs abruptement. Nintendo a toutefois déployé la mise à jour 1.1.1 dans laquelle une correction aurait été apportée aux erreurs de connexion. Les invitations à des amis s’acheminent également mal ; on espère que ça sera corrigé dans une prochaine mise à jour. Mais en général, ce jeu est un incontournable pour ceux qui aiment les jeux multijoueurs, et vaut amplement le 79,99 $ qu’on déboursera pour se le procurer. (Pour une critique encore plus complète, rendez-vous sur pesesurstart.com)

fr-ca